(*) glossary

 

ACTION

[En cours] [Terme d'Intelligence collective]

 

ACTIVATION

Action d'activer; accélération. Exemple: Activer la participation du public (art contemporain). Activer la consommation d'un bien ou service marchand ou la participation à un évènement promotionnel d'un bien ou service marchand (marketing).

 

ALEA SOCIAL*

La notion d’ « Aléa moral » a été introduite au XVIIème siècle par Adam Smith, qui la caractérise comme « la maximisation de l’intérêt individuel sans prise en compte des conséquences défavorables de la décision sur l’utilité collective ». Dans des dispositifs d'art circulaire*, l'aléa social caractérise la maximisation de l'intérêt individuel par l'entrée en jeu des conséquences favorables de l'échange avec la collectivité sur la décision ou la prise en compte des conséquences favorables de la décision sur l'utilité collective, en raison de l'asymétrie d'information et du potentiel de l'intelligence collective.

 

[L']ARBRE AUX MOUCHOIRS*

Sculpture-environnement circulaire *, exposé aux Rencontres photographiques du 10e, Paris, 2013, à la suite d'une résidence de création et en collaboration avec Laure Devenelle et Diane Coquard. Autour de cette sculpture environnement, le public peut recycler ses souvenirs d'une chose perdue par plusieurs moyens d'échange: effeuiller les modes d'emploi qui constituent le feuillage de l'arbre, choisir une de mes photographies exposées au pied de l'arbre, faire un autoportrait dans une cabine photobooth, poster un témoignage sur l'écran de projection de tweets en direct ou le dicter à l'écrivant public (performance pendant le vernissage et en atelier). Les restes de l'Arbre aux mouchoirs ont été recyclés (livres destinés au Pilon, chutes de meubles en bois) ou sont devenus les amorces d'autres installations. Les photos choisies et les autoportraits réalisés sont les matières premières de la série photographique Futurs souvenirs d'hier, 2013 (Espace Beaurepaire, 2015; Rencontres photographiques du 10e, 2015). Les livres dans lesquels restaient des photographies exposées ont pris place dans l'environnement circulaire  Vent nouveau, 2015, Espace Beaurepaire, Paris, puis Autant en Emporte le temps, 2015, Les Récollets, Paris.

 

ARCHITECTURE

[En cours] [Terme d'Intelligence collective]

 

ARROSER*

Mouiller en usant de l'eau. En parlant d'un cours de pensée, traverser et parfois irriguer; célébrer en offrant à penser, offrir du grain à arroser.

 

ART CIRCULAIRE*

Pratiques de l'art qui s'inspirent du mode de fonctionnement quasi cyclique des écosystèmes naturels, de l'intelligence collective ou d'une attention économique et écologique aux ressources rares. Il s'agit à la fois d'une posture de création artistique et d'un concept d'analyse des pratiques artistiques contemporaines, soucieuses de l'environnement, inspiré du concept d '"économie circulaire" en écologie industrielle et politique et économie (Kirchherr, Reike, Hekkert, 2017, Bourg, Papaux, 2015, et DVO, oct. 2017).

L'art circulaire est un concept qui vise à identifier des pratiques spécifiques des arts visuels, combinant recyclage créatif, cycles d'innovation en sérendipité et / ou intelligence collective, de manière circulaire ou réflexive; c'est-à-dire pour représenter et expérimenter des restes de toute sorte, selon un cycle nouveau ou comme une ressource nouvelle.

En tant que principe de création, je développe le concept d'art circulaire depuis 2013 pour réaliser des dispositifs artistiques collaboratifs ou selon un flux de matières circulaire. Dans les dispositifs collaboratifs circulaires, les déchets qui constituent le dispositif activent la participation du public, décomplexé par un matériau connu et usagé. Les connections ou échanges réalisés entre les publics collaboratifs activent le dispositif et font oeuvre, ou deviennent la matière première d'un prochain dispositif artistique. Ce qu'il reste d'une oeuvre circulaire est l'amorce d'une autre: des échanges avec le public, des photographies, des fragments d'installations, ... Ce processus circulaire de création et d'échange constitue un flux de matières cyclique ou un fil continu d'un thème à l'autre. A la manière des économistes, l'art circulaire s'intéresse à la gestion et l'allocation des ressources rares mais pas exactement des ressources échangées dans l'économie de marché: par exemple, le temps chronologique, les temps faibles, les détails du quotidien, les souvenirs ou l'imaginaire collectif.

 

ATELIER d'hiver*

1. Dans la tête, le temps des siestes hivernales. 2. Espace-temps de rangement des idées ou des pensées passées ou présentes et de semis des pensées et actions à venir. 3. Lieu d'hivernage.

 

ATTENDRE*

1. Différer les actions. 2. Cesser d'agir, jusqu'à l'arrivée du printemps.

 

CIRCULAR ECONOMY

Concept d'écologie industrielle et politique (Kirchherr, Reike, Hekkert, 2017, Bourg, Papaux, 2015, et DVO, oct. 2017). L'économie circulaire est un mode de conception, production et gestion de la ligne de production et de consommation des biens. Il s'agit, dès la conception de tout produit, de définir un flux de vie cyclique des matières; en mobilisant l'intelligence collective.  Le cycle de vie des matières doit permettre la réduction, la réutilisation et en dernier ressort le recyclage des déchets, ou  le recyclage vertueux ("upcycilng") des déchets des uns en matières premières des autres. L'économie circulaire s'inspire du mode de fonctionnement quasi cyclique des écosystèmes naturels.

"Looking beyond the current "take, make and dispose” extractive industrial model, the circular economy is restorative and regenerative by design. Relying on system-wide innovation, it aims to redefine products and services to design waste out, while minimising negative impacts. Underpinned by a transition to renewable energy sources, the circular model builds economic, natural and social capital."

cf. Elle Mc Arthur Fondation

D. BOURG & N. BUCLET, « L'Économie de fonctionnalité. Changer la consommation dans le sens du développement durable », inFuturibles, no 313, nov. 2005

S. ERKMAN, Vers l'écologie industrielle, Charles-Leopold Mayer, Paris, 2004

 

Collaborative economy

Collaborative economy is a human activity that seeks to create a common value on new forms of work organization – for example, the pooling of property, spaces and tools – for use rather than possession. This sharing of goods and services includes collaborative consumption (couchsurfing and carpooling), but also the modes of collaborative life (co-working), collaborative finance (crowdfunding) and contributory output (DIY, Fablabs, 3D printers , maker spaces).

 

DETAILS

[En cours] [Terme d'Art circulaire*]

 

INSTANTANES COLLECTIFS*

[En cours] [Terme d'Art circulaire*]

 

NO READY MADE LIFE*

Performance circulaire, produite la première fois en 2014. La performance consiste en une résistance aux formatages et modes d'emplois du quotidien qui éclipsent le politique du quotidien et facilitent la privatisation de toutes les ressources: de la nature (pollueur-payeur & co) au travail (ubérisation & co), en passant par l'amitié (facebook & co) et les coups d'un soir (tinder & co), comme un retour à la jungle. La performance consiste à affirmer cette résistance dans l'espace public, en arborant un badge sur-dimensionné de 15 cm de diamètre, sur lequel est inscrit "NO READY MADE LIFE" et qui invite à la discussion. La discussion est l'occasion de partager et collecter des récits individuels ou collectifs, en open source, de résistance quotidienne: qui, où, quand, comment. 

"Nadia Vadori-Gauthier est artiste, docteure en esthétique de l''université Paris 8, praticienne et formatrice en Body-MindCentering®. Elle travaille quelque part à Paris. Dedans ou dehors, partout dans les interstices du quotidien, depuis le 14 janvier 2015, une minute par jour, elle résiste à "la violence de certains aspects du monde" . Une minute par jour, et pour mille et une danses. Elle a dansé avec des inconnus, avec des manifestants, avec des réfugiés, avec des travailleurs, avec la nature, devant les barricades, devant les CRS, devant les policiers, devant les murs écrits, devant les abris-bus brisés, dans l'eau, dans une laverie.  "pour ne pas céder à l’anesthésie, la peur ou la pétrification et créer des connexions vivantes", elle danse des instantanés collectifs*"

cf. N. Vadori-Gauthier, Mille et une danses, 2015-2017. 

"Une juriste sur-diplômée signe son premier CDI en 2008. Elle est chargée de créer et gérer le service juridique d'une PME sise à La Plaine-Saint-Denis, dont l'objet social est de développer des parc éoliens.Une heure et trente minutes de trajet par jour. Quarante minutes à vélo mais il faut traverser l'échangeur entre l'autoroute A1, le périphérique et l'avenue Franklin Roosevelt. Sa période d'essai n'est pas renouvelée, son temps quotidien non plus. Du temps elle n'en a pas. Mais elle va ainsi pouvoir contribuer au déploiement d'une source d'énergie renouvelable. 2008 ce n'est pas vraiment l'année de l'explosion de l'éolien. C'est plutôt l'année du grenelle de l'environnement. Ce qu'on ne sait pas c'est que cette nouvelle législation va en fait retarder le développement éolien en France. Il faut passer plus de temps à convaincre du besoin d'énergies renouvelables qu'à mettre en oeuvre les projets éoliens. 2008 c'est aussi l'année du krach financier qui fait suite à la faillite de la banque Lehman Brothers. Les politiques d'Europe appellent à un nouveau modèle économique pour éviter le renouvellement de tels évènements. Des modèles économiques alternatifs existent déjà. Elle le sait, elle est sur- diplômée. Pourquoi les politiques n'y croient pas, ou plutôt supposent que nous n'y croyons pas? Il faudrait changer de métier, contribuer à l'imaginaire collectif pour un monde autrement. C'est ce qu'elle se dit. Elle ne démissionne pas. Pas tout de suite. D'abord, il faut rembourser le prêt étudiant. Elle remonte le fil du temps où elle ne faisait que ce qui lui plaisait. Elle photographiait tout, surtout le présent, instantané et nouveau, non posé, à la volée. Elle décide de prendre des cours du soir. Ce sera l'histoire de la photographie. Il faut défaire les clichés et fabriquer les images d'un nouveau monde, ou transmettre le flambeau. C'est ce qu'elle s'est dit, sans mode d'emploi. Parfois ses photographies sont exposées. Parfois elle ne fait rien. Parfois elle enseigne la photographie à l'université. Elle cherche les images manquantes, entre les clichés. C'est ce qu'elle essaie et continue de faire, quitte à contourner les montagnes, sans céder."

 

PERMIS DE POUSSER*

[En cours] [Oeuvre circulaire*]

 

TANT DE TEMPS*

[En cours] [Terme d'Art circulaire*]

"On n'a pas le temps". Le temps chronologique ? Le temps cosmique ? Le temps biologique ? Le temps physique ? Le temps digital ? 0 1 0 1 0 1 0 1 0 1 1 0 1 0 1 0 1 0 1 0. Oui ? Non ? Ca dépend. C'est relatif. CQFD.

 

TEMPS ANALOGIQUE*

[En cours]

 

TEMPS DIGITAL*

 Le temps d'appuyer sur "envoi" afin d'envoyer un courrier électronique ou courrier "e-mail".

Ex.: "Juste un e-mail". A ne pas confondre avec la nuit qui porte conseil, ou le temps de réflexion ou le temps de faire, nécéssaires à réfléchir et rédiger le contenu de l'email.

Ant. : Temps cosmique.

 

Upcycling

Upcycling is the process of converting waste materials or useless products into new materials or products of better quality or for better environmental value.

cf. 15 Marches, Ressources ouvertes, 2017.